01/03/2007

 Poème pour un anniversaire

Un jour, une année, une naissance, et tu arrives

 En poussant tes premiers cris


Un jour, une année, tu es une enfant dont

 Le rire et la joie font partie d'une certaine insouciance


Un jour, une année, tu grandis et te voila adolescente,

Naïve goûtant aux joies de l'amitié et de l'amour


Un jour, une année, te voila grande, jolie, et amoureuse

 Croyant à la sincérité de la vie et aux promesses


Un jour, une année, ta naïveté, qui jusqu'alors t'as protégée,

 Te font voir brusquement la tricherie et la fausseté de l'être humain


Un jour, une année, tu vends par malheur et obligation

 Tout ce qui fut le bonheur de ta vie


Et depuis tel le juif errant, tu vagabondes et tu mendies

 Un peu d'amour et de sincérité espérant revoir

 Un peu les souvenirs d'antan


Mais un jour le ciel s'ouvrira à nouveau et te fera rencontrer

 Celui qui t’est destiné

 

Michel Cieciura    01/03/07

12:07 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |