10/09/2006

Hélas

Nous ne vieillirons pas ensemble

Puisque tu en as décidé autrement

Nous ne vivrons plus ensemble

Ces moments magiques c’est ainsi

 

J’y repense sans cesse

Je cherche à comprendre

Comment tant d’amour

Peuvent ainsi disparaître

 

Je t’aime à cet instant

Plus fort que jamais

Et je te vois partir

De plus en plus loin

 

Je voudrais tant te retenir

Mais mon amour n’est plus assez fort

Tu as oublié ma voix, mes baisers

Tout est effacé

 

Pourtant je suis la même

Celle que tu as aimée

Je suis la même rien de mieux

Mais rien de pire

 

Et même si la distance nous sépare

Tu es toujours là

À chaque moment

Cela me brûle de plus en plus

 

Je meurs d’amour pour toi

Dans cette prison

Emmurée dans mes souvenirs

Dans l’attente d’une porte

 

Entends mon appel

Avant qu’il ne soit trop tard

Viens me délivrer de ce chagrin

Que ton sourire illumine à nouveau mes matins

 

Que ma vie reprenne un sens

Et que ce sens soit toi

Pour toujours

Et à jamais

 

Je t’aime, pardonne moi

17:30 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.