29/04/2004

Milou

Chaque matin tu es là
Tu m'accueilles frémissant
En remuant ta queue gaiement
 
Des aboiements me disent bonjour
Et dans tes yeux je lis l'amour
Car même si tu es un chien
Tu n'es pas rien
 
Et moi gente dame
Aux cheveux blancs
Je t'accorde tout mon temps
N'ayant plus que toi
 
Car si la vie m'a apporté
Tant de choses
Il y a toi entre autre
 
Toujours de bonne humeur
Prêt à jouer et à promener
Avec complicité et enthousiasme
Tu trottines à mes côtés
 
Si tu pouvais parler
Tu pourrais me dire
Tout ce que tu as dans le coeur
Et pourtant tu te fais bien comprendre
 
Sans soucis, sans tracas
Juste le plaisir d'être là
Tu m'accompagnes
Dans nos derniers instants
 
Et quand l'heure sera venue
De nous dire adieu
C'est dans mon coeur
A jamais que je te garderai
 
Toi mon ami poilu
Toi mon dernier amour
 
 

12:21 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/04/2004

Ce miel

Et me voilà avec mon panier de fleurs
Et me voilà avec mon panier d'osier
Rempli d'amour et de miel
Je l'avais apporté pour toi
 
Mais je suis restée là
Sur le bord de la route
Tu n'es pas venu
Tu n'es pas venu vers moi
 
Moi et mon miel, mes fleurs
Mon amour, ma tendresse
Toutes ces choses que
Amoureusement j'avais préparées pour toi
 
Il déborde de partout
Ne sachant plus quoi faire de tout cela
 
Je te les avais donnés avec tant
De générosité que de ta vie
Jamais tu n'aurais goûté à ce paradis sur terre
 
Et donc me revoilà le panier sous le bras
M'en allant sur les chemins
Essayant de distribuer à tous vents
Amour, tendresse et miel...

21:56 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/04/2004

Toi mon enfant

Voici que je prends ma plume
Pour t'écrire ces quelques mots
A toi mon enfant, à toi mon absent
Car la vie en a voulu autrement
 
Car mon corps a déclaré forfait
A ce cadeau du ciel
Et je ne peux qu'imaginer
Comment tu aurais été
 
Un petit garçon aux cheveux tendres
Les yeux rieurs de sa maman
Le sourire accrocheur de son papa
Et tout l'amour que porte un enfant
 
Mais oui mon amour
Tu aurais été le roi de ma vie
L'enfant tant désiré qui ne viendras jamais
Eclairer ma triste vie
 
Mais dans mes rêves
Tu viens me voir
Et me consoler de ne pouvoir
Ainsi t'aimer

20:43 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/04/2004

Toi et moi

Oui, je crois en toi et en moi
Main dans la main
Et pour toute la vie
Je veux croire en nous
 
Tu dis que tu m'aimes
Mais peut être que tu mens
Quand le soir je suis amoureuse
Je pars au pays des rêves
 
Alors mon coeur voyage
Alors mon coeur est sur un nuage
Je me sens comme un ange
Et je te demande de rester
 
Parce que je ne t'ai pas embrassé
Parce que je voudrai t'aimer encore
Parce que le temps doit s'arrêter
Et que plus rien ne doit bouger
 
Oui je crois en toi et en moi
Et cela pour l'éternité
Mais l'éternité c'est long
Et tu dois déjà me quitter ...










22:28 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ange

Assise sur mon nuage
Je lisse mes plumes
En regardant en bas
Les gens qui courent
 
Ils courent après quoi ?
Pourquoi ces fronts plissés
Ces yeux hagards
Et le sourire absent
 
Assise sur mon nuage
Je pense à tous ces gens
Qui n'ont même plus de visage
A force de vivre sans vie
 
Pourtant qu'il est bon
De rester sur son nuage
D'écouter le vent
De respirer à fond l'air si doux
 
Pourquoi ne pas s'arrêter
S'asseoir sur un nuage
Et mordre gaiement
La vie à pleine dent !


22:12 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/04/2004

Un loup

Au détour d'un bois je l'ai aperçu
Majestueux dans sa fourrure
Grise et Blanche
Un loup de toute beauté
 
Ses yeux noirs m'ont regardé
D'abord surpris par ma présence
Il a senti ma douceur
Et c'est en ami qu'il s'est approché
 
Tout doucement je lui ai parlé
Tout doucement je l'ai caressé
Sous mes doigts sa fourrure douce et soyeuse
Me comble de bonheur
 
Son regard franc et droit me transperce
Mais il ressent mon inquiétude
Aussitôt dans mon cou ses crocs se sont plantés
C'est un loup qui vient de me blesser
 
Je sens monter en moi une étrange sensation
Je ne vois plus rien
Mon corps devient brûlant
Et dans le reflet de la lune
 
Je me vois devenir sa louve ...

18:37 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/04/2004

Lutin vert

Vous l'avez vu passer?
Ce lutin vert
Il se promène dans la forêt
Toujours de bonne humeur
 
Mais enfin! L'avez vous vu passer ?
Ce lutin vert
Il a un sourire au coin des lèvres
Des petits yeux malicieux
 
Je l'entends rire, caché derrière un arbre
Il est le gardien des sorcières
De ce bois enchanté
 
Aimant tour à tour chacune d'elle
C'est un lutin espiègle
Qui aime s'amuser et rire
 
Parfois il m'invite dans son univers
Et je le suis bien volontiers
Car ce petit lutin vert
 
Met tout en oeuvre
Pour que dans son royaume enchanté
On se laisse emmener
 
Vous le reconnaîtrez
Son visage vous est familier
Chaque jour
De sa bonne humeur
Il vient nous éclairer




19:33 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/04/2004

La femme de ma vie

 
Quand je la vois
Je me dis alors
Qu'elle chance j'ai
De l'aimer
 
Quand je la prends dans mes bras
Je pense qu'elle est unique
Quand je l'aime si fort
Je me dis que je n'ai pas tord
 
Elle est si belle
Une fée sortie d'un livre
Elle transforme ma vie
Elle me fait planer plus loin
 
Et quand je doute
D'un sourire elle efface mes peurs
Toujours elle est là pour moi
C'est la femme de ma vie
 
De cette vie dont je ne voulais plus
De cette vie dont je ne connaissais rien
De cette vie qu'elle remplit
De cette vie que je lui offre
 

20:02 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/04/2004

Libertine


Oui je suis libertine
Oui je suis coquine
Pour toi
Pour moi
 
Quand tes yeux
M'invite au voyage
Je quitte la terre
Je ne suis plus sage
 
Je deviens ce que tu veux
Je deviens la femme que tu veux
Entre ange et démon
Entre femme et animal
 
Dans un monde parallèle
J'évolue sans peine
J'existe dans ma chair
Et dans mon corps
 


22:11 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Pourquoi ?

pourquoi chercher toute sa vie?
un être cher à aimer
pourquoi se battre?
pourquoi pleurer?
 
guetter à chaque fois
si ce sera la bonne personne
pensez à lui à chaque instant
vivre que pour lui
 
quand en fin de compte
ce rendre à l'évidence
que seul on naît
et que seul on meurt
 
et qu'à chaque pas
que tu fais personne n'est là
pour te dire ou faire à
ta place le choix
 
seul, oui seul avec toi
tu es et reste à jamais
 
alors avant d'aimer un autre
aimes toi, penses à toi
comme la plus belle personne
comme l'être aimé dont tu rêves
 
et peut être qu'un jour
tu te réveilleras avec à tes côtés
l'être tant cherché
ton unique moitié






16:58 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

14/04/2004

Petit bout

 
Qui aurait dit un jour
Que ma vie dépendrait
D'un petit bout
De métal
 
Qui m'aurais dit un jour
Que j'attendrais
Fébrile que ce petit bout
Se met à vibrer
 
Que mes yeux et mes oreilles
Vers ce petit bout
Ce tournerai
A jamais
 
Car c'est ainsi
Que par magie
J'entend ta voix
Si douce à mon oreille
 
Dans ce petit GSM !

13:08 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

12/04/2004

Tu me rends belle


Que je me sens belle
Quand tu m'aimes ainsi
Que je me sens jeune
Quand tu me regardes ainsi
 
Dans tes yeux tant d'amour
Sur tes lèvres tant d'envies
Dans ton coeur tant de joie
Que tout cela est bon
 
Tu es l'été de ma vie
Tu me réchauffes au plus profond de moi
Quand je suis dans tes bras
Tu m'apportes enfin la vie
 
Quand nos corps se mélangent
En ne formant plus qu'un
C'est à ce moment
Que je voudrai que le temps s'arrête
 
Dans le miroir de tes yeux
Je me vois belle et insouciante
J'ai quinze ans
Et toi de même
 
Car l'amour n'a pas d'âge
Car l'amour n'a pas de règles
Il vibre en nous c'est tout
Il est là en nous et c'est beaucoup
 

13:49 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Pat


Quand je pense à lui
C'est un grand sourire
Des yeux rieurs
Que je vois

 

Quand je pense à lui
C'est tendresse et amitié
Un humour bon enfant
Et des rires à tous vents
 
Pourtant derrière tout ça
Il a un coeur qui bat
C'est un homme
Et ça se voit
 
Dés que le besoin
Se fait sentir
Il est toujours là
La main tendue
 
Sur lui tu peux compter
Avec lui tu peux t'échapper
Sur deux roues ou quatre
Il t'emmènera plus loin
 
C'est mon ami
C'est un confident
Je l'apprécie
Et je lui dis maintenant !!



13:21 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/04/2004

Derniers jours

Pourquoi faut il que je te rencontre maintenant
Maintenant que ma vie va s'arrêter
 
Pourquoi le sort
S'acharne t'il sur moi?
 
M'offrir le paradis
Et l'enfer en même temps
 
Maintenant que mes jours
Sont comptés
Maintenant que je ne m'attendais
Plus à rien
 
Tu es là, si beau
Mon amour si tendre
Et je compte les minutes
Que je passe avec toi
 
Car je sais que ce sont
Les dernières
Les dernières pour moi
 
Pourquoi cette injustice
Pourquoi ce sacrifice
Aimer et mourir
A la fois
 
Devrais je renoncer
A cet amour
Renoncer à toi
Mon dernier amour
 
Pourquoi te rencontrer si tard
Mes questions resterons là
Ma seule réponse c'est toi
Et la flamme dans ton regard
 
Merci t'exister
Merci de me faire vivre
Plus intensément
Ces derniers instants

13:33 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/04/2004

Plaisir de l'âme


Et je ferme les yeux
Et je te vois
Me regardant tendrement
Enlacé pour l'infini
 
Ton corps dans mon corps
Ta chaleur m'enveloppe
Je te sens au plus profond de moi
 
Tes mains douces me caressent
Tes lèvres sensuelles cherchent
Les miennes gourmandes
 
Mon corps tout entier
Vibre sous tes assauts
Sans cesse tu me prends
Tu me chavires dans un élan passionné
 
Je m'enivre de ton parfum
Il me colle à la peau
Cette peau qui te réclame
A corps et à cris
 
Je m'offre à toi toute entière
Tu m'appelles du regard
Et je te suis au plus profond du plaisir
 
Viens, et reviens en moi
Pour me transporter
Au-delà des mots
Au-delà de tous mes rêves
 
Dans l'espace il n'y a
Qu'amour, tendresse
Passion et plaisir
Du corps et de l'âme
 
Oui je t'aime...



17:45 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/04/2004

Merci

Je voudrais remercier tous ceux qui passent sur mon site , qui y laisse des messages ou des votes c'est trés gentil et surtout encourageant !! Encore merci et à bientôt


17:30 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Venise


Un matin je me réveille
Et je suis à Venise
J'entend les cloches au loin
Et nous marchons main dans la main
 
En arrivant Place Saint Marc
Les pigeons s'envolent
Nous laissant pour nous toute la place
 
Dans le fond la musique
Du café Floriant vient
A mon oreille
Deux cafés, un stretto et un capuccino
 
Ta montre nous indique
Que nous sommes en retard
Nous courrons, riant comme deux fous
 
Vers l'embarcadère
Le vaporetto n'attend pas
Même les amoureux
 
Et je me réveille en sueur
Car ce n'était qu'un rêve
Que ce jour là
Et pourtant ...


12:09 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/04/2004

Le passeur


Je suis au bord de l'eau
Et je vois la barque venir
Elle va me faire traverser
Mais je n'ose monter, peur de la dérive
 
Je suis au bord du fond
Et je ne veux pas sauter
J'ai si peur de couler
J'ai si peur pourquoi ?
 
Et tu es là , tu me tend la main
Je la prend confiante, aimante
Tu es si doux, tu es mon île
 
Tu me fais monter dans la barque
Je te suis aveuglément
Nous glissons sur le lac
L'eau est calme, l'atmosphère légère
 
Mais pourquoi n'ai je pas compris
Que tu es seulement
Le passeur
 
Et qu'au bout du voyage
Tu resteras dans la barque
 
Tu me rassures de ta voix chaude
Et je me laisse bercer
Par son chant si profond
 
Mais pourquoi n'ai je pas compris
Que tu ne viendras pas avec moi
Que ton rôle est de faire passer
De l'autre côté les âmes perdues ...


21:27 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/04/2004

Rêver


C'est un petit mensonge
Qui fait sourire
Ceux qui l'ont inventé
 
Avoir l'amour et le bonheur
En une seule journée
C'est ça rêver
 
Rêver c'est permis à tout le monde
Ce n'est pas un péché
C'est une évasion, une liberté
Vers un monde nouveaux
Plein de gaité
 
Rêver c'est aussi revenir sur terre
Revoir sa misére
Et se dire qu'aprés tout
On peut toujours recommencer
Recommencer à rêver

20:51 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/04/2004

La beauté du diable

Oui je l'ai rencontré
Oui je lui ai parlé
Celui que l'on craint
Celui qu'on dit malin
 
Dans toute sa splendeur
De son regard moqueur
De son charme ravageur
Il a conquit mon coeur
 
Sa voix chaude et suave
M'embrasse à chaque fois
Il posséde l'emprise
Il me posséde au plus profond de moi
 
Diabolique sont ses plans
Il m'attend au tournant
Comme une biche aux abois
Il a pris tout ce qu'il y avait en moi
 
Conquise à jamais
Je me consume tel un feu de bois
Il me brûle, il est en moi
Lorsque je me perds dans ses bras

22:09 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Fleur

où est donc ce poème
que je t'avais dédié
il était sous ma plume
voilà que je l'ai oublié
 
je suis une fleur
parmi les ronces
si un chevalier passe
et me cueille
je flambe aussitôt
 
mais toi, tu es
mon jardinier
tu m'arroses de tendresse
de douceur, chaque matin tu m'enveloppes
 
je suis si fragile
si frêle
et toi si fort
si sûre
 
que souvent j'ai peur
de ne savoir agir
comme il le faudrait
 
pitié pour moi
pour cette fleur
presque cueillie
par un chevalier
 


21:26 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Amour infini

Contre toute attente
tu es venue en décembre
si belle, si mignonne
une vraie petite pomme
 
tu m'as apporté la vie
je t'ai nommé Nathalie
ainsi l'aventure a commencé
et je t'en remercie à jamais
 
pour toutes ces joies et ces peines
que tu m'as apporté
telle une reine tu as sublimé ma vie
pendant ces quelques années
 
je me souviens encore de tout
tes premiers bains, tes premières joies
tes premiers pas en courant vers moi
nos éclats de rire entre mère et fille
 
c'est la plus belle chose
q'une femme peut désirer
c'est un enfant à aimer
et cela pour l'éternité
 
car cet amour infini
restera toute ma vie
un joyau que personne
ne pourra me prendre
 
 

16:55 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/04/2004

Amour de papillon

Voici ce que fut notre amour
Un amour de papillon
Eclot le matin
Il mourut de sa belle mort le soir
 
Flamboyant, brulant l'amour nous embrassa
Dans tes yeux je l'ai vu
Comme dans les miens
 
Et pourtant le souvenir me brûle encore
Comme ce papillon qui meurt
Après sa journée de liberté
L'amour est mort ce jour là
 
Oui la liberté est à ce prix
Jamais je n'oublierai la chaleur
La passion de ce merveilleux papillon
Qui est venu se poser sur moi
 
Il a éclairé pour une journée
Ma triste vie
D'un éclat pareil au soleil d'été
Mais peut être est il comme le phénix
 
Et qu'il va renaître de ses cendres
Et que je le reverrais à nouveau
Papillonner dans mes yeux
Et ce jour là je serai prête
 
Moi aussi à m'envoler
Avec lui dans les champs
De coquelicot rouge
Comme la passion
 
Faites que ma prière
Soit assez forte
Pour que d'un bruissement d'ailes
Il revienne voleter autour de moi



21:42 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Rire d'un enfant blessé

Sur un chemin un enfant chante
Toujours le même refrain
C'est toujours le même
Mais il l'aime bien
 
Sur un chemin un enfant chante
Les oiseaux chantent le même refrain
Il est petit , mais il chante bien
Le soleil le regarde, il sourit
Lui aussi aime le refrain
 
Le ciel est doux par ce matin
Un enfant marche sur un chemin
Il est blond, tendre comme un marin
 
Un ruisseau
Suit le long du chemin
Lui aussi chante
Un drôle de refrain
 
Mais le ciel soudain
Se couvre de nuage
Et au bout du chemin
Un éclair surgit
 
L'enfant à peur
Il court , court
Sans s'arrêter
C'est sur un arbre qu'il vient de tomber
 
La pluie tombe
Mouillant le chemin
Même le refrain
Les notes se déteingnent
 
Comme le soleil aime bien le gamin
Et qu'il aime son refrain
Il veut l'aider, comme un bon samaritain
 
L'enfant se réveille
Au creux de son lit
Il n'y a que la nuit
Et  son mal qui l'envahit
 

21:25 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Conversation

Si parfois tu te demandes
Pourquoi sans cesse
Je cherche des yeux
C'est parce que ...
 
Je cherche sans cesse
Une complicité
Que nous n'avons pas
 
Quand j'ai ta main
Dans la mienne
Je ne sens qu'une main
Non pas un lien
 
Comme le plus de l'addition
Nous devrions être unis
Sans fin
Jour et nuit
 
Je voudrai parfois
Brisé cette vitre
Qu'il y a entre nous
 
On dirait qu'il nous manque
Quelque chose
Ou que quelqu'un
Nous sépare
 
A n'importe quel moment
Je la sens
Que faut il faire ?
Pour que ce soit claire
 
Attendre patiemment
Mais le courage me manque
Je voudrai faire
Comme le bélier
 
Car si aujourd'hui
La lumière ne vient pas
Elle ne viendra jamais
Pour toi
 

21:06 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Bientôt

J'écoute le temps
Qui frappe à mon coeur
Il est bien lent
Pour mon bonheur
 
Les jours sont long
Les nuages fuient le gris
J'ai beau tourner en rond
Je vois venir la nuit
 
Dans mes mains ton portrait
Souvenir des beaux jours
Je me rapelle tes traits
Comme tu es beau mon amour
 
Mes yeux sont pleins de larmes
J'y pense sans cesse
Ce n'est pas un drame
J'appréhente l'ivresse
 
Encore quelques cierges
Et je serais près de toi
Même si les minutes sont des siècles
Le bonheur vaut bien ça

20:43 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Aimer

Lorsque le premier rayon du soleil
Au loin apparait
Lorsqu'on soupir
Après un désir
 
Aimer
 
Aimer sans savoir
Aimer sans comprendre
Aimer sans vouloir
Aimer c'est attendre
 
Courir à l'infini
Pensez que tout est fini
Rire en trouvant au creux de sa vie
L'être chéri
 
Oublier que le temps
A l'heure , mais
Que l'amour
N'a pas d'heure

20:13 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |