18/04/2004

Un loup

Au détour d'un bois je l'ai aperçu
Majestueux dans sa fourrure
Grise et Blanche
Un loup de toute beauté
 
Ses yeux noirs m'ont regardé
D'abord surpris par ma présence
Il a senti ma douceur
Et c'est en ami qu'il s'est approché
 
Tout doucement je lui ai parlé
Tout doucement je l'ai caressé
Sous mes doigts sa fourrure douce et soyeuse
Me comble de bonheur
 
Son regard franc et droit me transperce
Mais il ressent mon inquiétude
Aussitôt dans mon cou ses crocs se sont plantés
C'est un loup qui vient de me blesser
 
Je sens monter en moi une étrange sensation
Je ne vois plus rien
Mon corps devient brûlant
Et dans le reflet de la lune
 
Je me vois devenir sa louve ...

18:37 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

LUPO J'aime beaucoup..

Écrit par : loscuro | 24/07/2005

Kikou!! Ce poème est très très beau!!!
étant une fane des loups je le trouve encore plus magnifique!
Ce que tu écrit est splendide, continue!!!!
Gros bisous
Kaille

Écrit par : Karen | 04/10/2005

Les commentaires sont fermés.