01/02/2013

La dérive

image1.jpg

 

 

Doucement mais tendrement

Le bateau quitte le port

Le sentiment d’aller de l’avant

De ne pas se retourner encore

Ce bateau tant de fois

Balancé, chahuté, malmené

Qui de toute évidence

Trouvera sa voie, sa chance

Ce navire de bonheur et de joie

D’amour, de passion, d’émois

Qui devait m’emmener au loin

Est parti sans moi ce matin

Je me souviens de lui

Fière, droit, si élégant

En force et brio, attirant

Étrangement différent

Je le vois filant droit devant

Il emporte mes rêves, mes souvenirs

Plus encore mes désirs

Va mon ami, part aux vents

Que la brise te soit légère

Que le vent doucement  t’apaise

Que la tempête te soit passagère

Et que l’ouragan ne te blesse

Mais où que tu ailles

Je ne serai jamais très loin

Et quoi que tu fasses dans ces pays lointain

Tu te souviendras de ce port, un beau matin

13:51 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ivresse d'un soir

livresse-amoureuse-15eme-journees-nationales--L-4.jpg

 

Ce soir je bois

Je bois pour oublier

Je préfère boire que souffrir

Et voir cette vérité qui me fait souffrir encore

Ce soir je préfère oublier tout

Dans ce verre ambré et doux

Le liquide coule doucement dans ma gorge

Je voudrais que tout s’efface

Je voudrais que tu m’enlaces

Mais je suis seule avec ma peine, mon désespoir

Ce soir je bois pour oublier, pour t’oublier

Pour ne plus souffrir il y a cette bouteille

Qui n’est pas mon amie, mais toi non plus

Et l’ivresse vient doucement mais sûrement

Accent circonflexe, joli réflexe

Je m’en moque, je veux le noir, le trou où finir à jamais

Je bois ce soir pour m’enfuir de cette réalité qui me fait vomir

Toutes mes espérances, adieu la chance

La bouteille roule vide comme moi, bonne nuit

13:49 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/05/2012

Trahison

4561324805_e157b43187.jpg

Il y a quelque chose

De brisé en moi

Quelque chose que

Tu ne t’imagines même pas

 

Au-delà de la douleur

Du dernier soupir de notre histoire

Il y a la trahison

Qui sort de tous tes pores

 

Dans le pire de mes cauchemars

Je n’aurai imaginé

Le dessin de tes intentions

Le schéma de ta lâcheté

 

 

Tous les mots, tous les gestes

Tous les souvenirs sont tachés à présent

Par ce dernier mouvement

Qui sonnent faux

 

 

Comment ai-je été si aveugle

Si amoureuse, si naïve

Pour ne pas voir le chacal

Qui est au fond de toi 

 

Je ne peux me pardonner cette faiblesse

T’avoir cru en toi

D’être devenue ta maitresse, ton objet

J’ai perdu toute confiance et respect en moi

 

Je te hais pour ça

Je te déteste au delà des mots

Toi que j’ai tant aimé et désiré

Il me faut impérativement t’effacer

 

La trahison d’un être aimé

Est la pire des choses

Mais tu ne peux comprendre cela

Car pour en souffrir il faut avoir aimé …

 

13:10 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/12/2010

Envie

1373481202_small.jpg

J’ai envie de revivre

Envie d’aimer à nouveau

T’entendre mon cœur battre

Quand tu t’approches de moi

 

Envie de sentir les papillons dans le ventre

Que mon cœur se serre quand tu rentres

Et de nous revoir enfin

Et sans fin t’aimer encore et encore

 

 

 

Envie d’avoir envie à nouveau

De regards amoureux de mains qui se tendent

De lèvres qui se cherchent

Aimer à en perdre la raison

 

Le temps file, les années passent

Je veux aimer encore et encore

Toi qui est tout près je le sens

Familier ou inconnu

 

N’aies pas peur je te tiendrai la main

Saute avec moi dans la joie

Le plaisir et le bonheur d’être deux

Oui rejoins moi !

 

J’ai envie de tout cela et plus encore

Envie de tout te donner

Alors aie envie toi aussi

De te perdre dans mes yeux

Bon Dieu !!

 

14:18 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/10/2010

Nouvel automne

inconnu_12.jpg

 

Et voilà que reviennent

Les jours frisquets

Les matins pleins de brume

Rappel d’un nouvel automne

 

Je cherche la chaleur

La chaleur de tes bras

Mais je n’ai que ce café

Que je sers fort entre mes doigts

 

Au loin j’entends le train

Qui passe à toute allure

Emportant mon cœur

Vers d’autres lieux

 

Doucement je me prépare

À fêter encore un noël prochain

Sans toi mon amour

Entourée de mes amis, entourée des miens

 

On boira et dansera à ta santé

On parlera à mi voix

De ton sourire, de ton phrasé

Chassant les mauvais souvenirs

 

Pour ne garder que le bonheur

De partager avec eux

Tant de belles années à venir

À t’oublier ….

 

14:00 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/10/2010

Richard

chevalier.jpg

 

Richard cœur de lion

Chevalier au grand cœur

Perdu dans notre époque

Tout en douceur et gentillesse

 

À toujours le bon mot

Celui qu’on attend

Des potes, des amis, des confidents

Etre là au bon moment

 

Prêt comme les scouts

À toujours faire la fête

Il est des nôtres

Sans lui les soirées sont moroses

 

 

Il a su par son cœur pur

Séduire Dame Mimi

À deux la vie leur sourit

Mon dieu comme ils sont mimi !!

 

On attend avec impatience

Les jeudis et autres

Pour le retrouver tout sourire

Oui il est bien des nôtres

 

Notre Richard bien aimé

Cœur de lion tendre et moelleux

Chevalier de la table du Byron

Compagnon de nos ripailles et festoiements

 

Longue vie à Messire Richard !!

 

 

 

 

Françoise

 

24/09/2010

 

14:07 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/02/2010

Trop tard ...

moi et papa3

Je suis arrivée trop tard

Trop tard pour te dire adieu

Trop tard pour te dire que je t’aimais

Trop tard pour te tenir la main avant le grand voyage

 

J’aurais tant voulu, papa

Te dire que tout ira bien

Que bientôt nous serons réunis

Que tout va s’arranger

 

Que la souffrance sera vite oubliée

Que l’on rira de ce mauvais passage

Que j’assisterai encore à tes sautes d’humeur

À ton caractère bien trempé

 

Et pourtant ton petit sourire en coin

Tes yeux noirs pétillants

Ta sylhouette à la Lino Ventura

Me manqueront plus que je ne saurai le dire

 

Mais ce foutu crabe t’a emporté, balayé

J’ai vu ton énergie se consumer

Il s’est nourri de toi

Prenant chaque jour le peu qu’il te restait

 

Et impuissante face à cette maladie

J’ai senti venir l’inéluctable

Mais à tord j’ai cru avoir le temps

Le temps de te dire je t’aime

 

De te remercier pour ses années

De ces journées en camion avec toi

De ces diners improvisés au bord d’une route

Et d’être seulement mon papa

 

Mais trop tard … 

23:23 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

04/08/2009

Mon complice

brandMTY-650x415

J’ai besoin de ton sourire

Comme de l’air que je respire

J’ai besoin de ta tendresse

Chaque jour comme une caresse

 

J’ai tant besoin de toi

Mon ami, mon confident

Mon rayon de soleil

Qui est venu un jour vers moi

 

J’aime nos batailles

J’aime nos rires canailles

J’aime nos disputes, notre complicité

Celle des amis réunis en toute liberté

 

Ta main dans la mienne

Pour affronter les joies les peines

Qui nous envahissent parfois

Mais qui bien vite s’éloignent sans peine

 

Car notre amitié, notre tendresse

Nous unis devant les obstacles de la vie

Merci de t’avoir rencontré

Merci d’exister et d’être mon ami

 

À la frontière de l’amour

Mais sans la dépasser

Nous restons toi et moi

Côtes à côtes devant l’éternel

Il se reconnaitra ... merci

14:13 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/07/2009

Mots d'amour

embrace-orig-sm

A toi mon amour

Qui devint ma lumière un jour

Toi qui illuminas ma vie

Toi mon sourire, ma joie

 

Je t’envoie ces quelques vers

Ces mots tendres doux et amers

Pour que tu saches

Combien je t’aime envers et contre tout

 

Lorsque nos yeux se croisent

Lorsque nos mains se cherchent

Lorsque ta voix me parle

Le temps s’arrête, s’immobilise

 

Il n’y a que toi et moi

Dans ce monde doux, heureux, soyeux

Je suis là pour toi omniprésente, confiante

Tu es là pour moi attentif, patient, merveilleux

 

Chaque minute de nos vies

Je les vis pour toi mon amour

Chaque jour je me réveille à tes côtés

Eblouie par ton amour

 

Nos deux cœurs à l’unisson

Deux êtres complices qui se sont trouvés

Dans cet univers surpeuplé

À jamais unis pour le meilleur et le pire

 

Garde en mémoire

Cet amour solide et fidèle

Et sache que plus jamais

Tu ne seras seul au monde

 

Ta femme, ton amie, ta maitresse, ta confidente, ta famille ….

 

20:45 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/07/2009

Puisque

twilight_dream

Puisque tu ne m’aimeras jamais

Que je ne suis qu’un vieux manteau pendu derrière une porte

Puisque tu ne me vois pas

Je préfère renoncer à toi

 

Puisque je ne serais jamais celle que tu voudras

Celle dont tu rêveras

Que ton cœur et tes yeux sont ailleurs

Je pars pour t’oublier sans me retourner

 

J’ai attendu , espéré

Que ton âme s’ouvre à moi

Je t’ai aimé plus que de raison

Sans vraiment de raison avec passion

 

Puisqu’il n’y aura jamais de nous

Et qu’il n’y a que toi

Je t’efface de mon cœur

Je quitte ce monde fabriqué tout en couleur

 

Puisque je ne brille pas assez à tes yeux

Puisque jamais tu ne me diras « je t’aime « 

Et que mes pleurs ne pourront rien n’y changer

Il me faut décider

 

Les rêves brisés, le corps oublié

La tendresse évaporée

Je m’enfonce dans cet oubli

Au fond de mes yeux mouillé

 

L’amour ne suffit pas

On ne choisit pas celui qu’on aime

On ne choisit pas celui qui vous aimera

Mais c’est ma vie elle est à moi

16:02 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/04/2009

Logan

n623541756_2245953_5471725

Et voilà qu’à nouveau

La vie me fait un cadeau

Un merveilleux sourire

Qui me rappelle le tien

 

Je retourne plus de vingt ans

En arrière dans le temps

Je me revois te contemplant

Toi cette adorable enfant

 

Et maintenant j’ai son sourire

Là devant moi

Ses yeux pétillants

Cet enfant plein de joie

 

C’est un cadeau de la vie

Un cadeau que tu me fais

Car Logan pour moi

C’est une partie de toi

 

Je ressens à nouveau

Tout l’amour d’une mère

Pour son enfant lorsque

Dans mes bras je le prends

 

Mère et grand-mère

Je suis et je deviens doucement

Lorsque je vous voie

Si tendrement enlacés

19:37 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

31/03/2009

Bouquet de roses

Albert-Williams-Roses-of-Yesteryear-105885

Sur la commode pose

Fièrement  le bouquet de roses

Qu’il m’a donné

Dans un élan d’amour

 

Sur ma commode

Je regarde amoureusement

Ce bouquet de roses

Son amour sent si bon

 

Sur ma commode

Tombent  jour après jour

Les pétales de son amour

Parsemant sur le sol mes larmes sucrées

 

Sur la commode

Traine un bouquet de fleurs fanées

Reflet de cet amour

Si vite flétrit, si vite partit

23:49 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/02/2009

Sodome et Gomorrhe

Angel_Cry_by_Digitalsoldier[2]

Oh toi mon cher journal

Triste nouvelle à t’annoncer

J’ai renoncé

Je ne crois plus en l’amour

 

Depuis longtemps j’avais un doute

Mais je voulais y croire

C’était tellement beau, tellement magique

Il n’y avait qu’une seule route

 

Combien de fois l’ai-je écrit

Combien de fois l’ai-je vécu

Je ne sais pas, je ne sais plus

Tout est vide en moi

 

Tout n’est que mensonge

Semblant et contrefaçons

On veut nous faire croire

Qu’il y a dans ce sentiment l’espoir

 

Mais ce n’est que du vent

Que des histoires

Pour petites filles

A qui l’ont ment

 

Au pays de Sodome et Gomorrhe

Alice n’a plus sa place

A son corps défendant

Elle quitte la place

 

Triste constat dans cette nouvelle ère

Où tout va vite où règne la guerre

L’amour a disparu

Laissant place à la misère

 

Il ne règne sur la terre

Que sexes, drogues et  désespoirs

Et on voudrait nous faire croire

Qu’il y a encore de l’espoir

 

Chacun son dieu

Chacun croit ce qu’il veut

Moi je n’y crois plus

N’en parlons plus …

 

21:10 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/01/2009

Dame de cœur

masque-de-venise-fete-joker-reale-1409


Voilà que le jeu s’arrête

La partie est terminée

Les cartes sont tombées

Les joueurs se retirent

 

Il n’y aura plus de joker

Envolé la carte

Oublié dans le jeu

Effacé du tapis

 

Ce n’était qu’un jeu

Et ce brillant joker

Qui était là pour tout sauver

S’en est doucement allé

 

Qui y avait-il à gagner

Dans ce jeu ridicule

Où les joueurs tiraient les fils

De pantins minuscules

 

Encore une fois

Le joker est tombé

Pas sur le tapis

Mais dans la poussière

 

Qui tenait le jeu en mains

De toutes ces cartes de lumières

Qui avait pensé au lendemain

De ce  pauvre joker

 

Qui était en fait

Une dame de cœur

Oubliée dans ce jeu

Sacrifiée par erreur ….

21:25 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/07/2008

Plénitude

plenitude3
 

Et me voici à nouveau

Sur le petit nuage de l’amour

Un signe un geste de toi

Seulement entendre ta voix

 

Comme une adolescente

Je ne trouve plus mes mots

Je suis toute en émois

Ne sachant que dire

 

Juste sourire

Et sentir mon cœur

Bondir de joie

De tendresse de bonheur

 

Toi cet inconnu

Toi que je ne connaissais pas

Et pourtant me sentant tellement chez moi

Lorsque je suis dans tes bras

 

Comme si nous étions

Fait l’un pour l’autre

Tout s’enboîte

Tout se met en place

 

Comment te dire

Ce qui se passe

Dans mon cœur, dans ma tête

Juste l’envie d’être là

 

Fais-moi découvrir le chemin

Qui me mènera à tes côtés

Prends-moi la main

Et vivons encore de beaux lendemains

 

Laissons la vie nous faire découvrir

La plus belle chose au monde

L’amour de deux êtres

Encore inconnu hier ….

21:05 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/06/2008

Le coup de foudre

FoudreFL

Comment décrire ce que je ressens

À cet instant, lentement

Je me remets le film

De cette rencontre renversante

 

Le coup de foudre

Pour cet être aimé sans le savoir

Pour cet homme si doux aux yeux noirs

Si secret, si porteur d’espoir

 

Je l’aime et je le connais si peu

Juste son regard, la douceur de ses mains

Juste son sourire, le son de sa voix

Et ses yeux posés sur moi

 

L’amour m’est tombé dessus

Lui que je n’attendais plus

Que je ne voulais plus

Pour ne plus souffrir, pour être libre

 

Car maintenant je suis attachée à toi

Mon cœur tu l’as pris et emporté au loin

Et que me reste-t-il maintenant ?

Car tu as tout brulé sur ton passage

 

Un coup de foudre, un coup d’amour

Je ne vis que pour te revoir

Être dans tes bras

Tout contre toi

 

Savoir sans le voir

Que toute ma vie changerait

Que cette rencontre n’était pas anodine

Qu’il y aura un avant et après

 

Et que maintenant il me reste le temps

Le temps t’attendre

Un signe, un geste

Pour que tout recommence

  

Reviens-moi vite, je t’aime ….

 

20:13 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

14/03/2008

Mendiant de l’amour

amour-psyche-sml
 

À votre bon coeur

Messieurs, dames

À votre bon cœur

Je suis le mendiant de l’amour

 

Chaque jour je suis là

À votre porte à votre cœur

Je suis là je mendie de l’amour

À votre bon cœur

 

Donnez moi donnez moi

Un peu d’amour un peu de tendresse

Vous qui en avez tant et tant

Partager ce précieux sentiment

 

Je suis le mendiant de l’amour

Chaque jour je viens à votre porte

Mendiant tant et plus

De l’amour de la tendresse

 

Mais personne ne regarde

Cet être qui demande

Un peu de chaleur

Un peu de douceur

 

Le monde n’est pas pour lui

Où tout le monde court par mont et par vaux

Cherchant je ne sais quoi

Cherchant je ne sais qui

 

Et pourtant de l’amour

Il en a tant et plus

Il en a tellement

À donner à partager

 

À votre bon cœur

Messieurs dames

À votre bon cœur

Donnez donnez il vous le rendra

 

Car ne croyez pas être différent

On mendie pour de l’argent

Pour de la reconnaissance

Pour la gloire, le succès, l’indépendance

 

Nous sommes tous des mendiants

Un jour ou l’autre notre tour viendra

Au coin d’une rue

À attendre une main qui ne vient pas

11:11 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/02/2008

Amour platonique

 doisneau-robert-les-amoureux-2203711

Tout nouveau pour moi

Que cet amour platonique

Vivifiant, tonique

Qui m’emporte hors de moi

 

Cet amour fort et fou

Que j’ai pour toi

Tout est permis

Car tout est dit

 

Toi là bas et moi ici

Car jamais nous ne serons ensemble

C’est un amour platonique

Juste dans mes rêves tu viens

 

Je peux tout imaginer, sentir

Je peux t’aimer aussi fort que je veux

Puisque rien ne m’arrête

Pour cet amour sans fin sans sexe

 

Si beau si pure

Rien ne peut assombrir

Ce doux sentiment

Aimer sans toucher l’être désiré

 

Juste en pensée

Juste en douceur

Du regard, de la voix

Que je t’envoie mon amour en plein cœur

 

Une liberté sans soucis

Sans tracas ni obligations

Juste ce sentiment qui sent bon

Un univers de romantisme parfait

 

C’est le cadeau de la vie

Aimer et ne rien attendre en retour

Que celui de t’aimer

Et pour toujours ….

17:46 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/12/2007

Le désert

 desert4

Avant toi il n’y avait rien

Et après toi il n’y eu plus rien

Que le désert

Tout fut balayé, emporté

Et pourtant je marche droit devant

Evitant de me retourner

Mais rien n’y fait,  plus rien n’y personne

N’as grâce à mes yeux

Comment te remplacer mon amour

Pas un seul jour  je ne pense à toi

Pas un moment je n’oublie

Ce que j’ai vécu avec toi

Et leurs sourires, leurs tendresses

Ne peuvent me faire chavirer

Comme toi mon aimé

Comme toi tu l’avais fait

Personne ne pourra m’apporter

Tout ce que tu m’as donné

Cet amour fut si fort

Si intense, si sucré

Comment veux tu que je vive  maintenant

Et toutes mes tentatives  

Echouent lamentablement

Deviennent des désastres, des déserts

Me jetant dans leurs bras sans cesse

Voulant à tout prix

Retrouver cet amour sacré

Mais je ne trouve que le goût amer de la défaite

Le silence et l’indifférence

Sont à présent ma sentence

Aides moi à t’oublier

Aides moi à ne plus t’aimer

Que la vie me donne

Une seconde chance

La chance t’aimer à nouveau

Un autre toi, une autre moi

Je veux vivre encore

Aimer encore

Plus fort chaque jour

Plus fort que tout

Aides moi à trouver l’oasis

Du plaisir et de la tendresse

Pour cette terrienne en détresse

Pour cette femme poétesse

Pourquoi n’ai-je pas compris que tu es unique

Et que toi et moi nous ne formions qu’un

Qu’à me débattre dans ce labyrinthe

Je me fais plus de mal que de bien

Que la tempête bientôt va se calmer

Dans ce désert de solitude

Et qu’un voyageur m’apportera

De quoi me désaltérer …

23:45 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/12/2007

L'appel

normal_homme-ds-brume-webb
 

Je veux de l’amour

Du vrai, du beau

Je veux de l’amour

Celui que tu m’apporteras

 

Toi l’inconnu

Toi le connu

Je ne sais où tu es

Je ne sais qui tu es

 

Je t’offre mon amour

Du vrai du beau

Celui que tu attendais

Celui de tous les jours

 

Celui dont on se souvient

A jamais

Qui dure dans nos cœurs

Sur notre peau, dans nos yeux

 

Celui qui fait mal

Tant ton absence me manque

Cet amour si tendre si doux

Comme toi mon amour

 

Je veux de l’amour chaque jour

J’en ai tant besoin

Tant besoin de lui et de toi

Pour vivre enfin

 

Je fouille dans ma mémoire

Cherchant  les moments

Où l’amour était roi

Et moi reine …

 

Tellement de joie, de tendresse

A partager, à donner

N’entends tu pas mon  appel ?

Il est pour toi l’étranger …

16:43 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

02/12/2007

Trop belle pour toi

ronde2
 

Tu veux que je te dise

Je suis trop bien pour toi

Et c’est sans surprise

Que je m’éloigne de toi

 

Trop douce pour toi

Trop belle pour toi

Tu ne me mérites pas

Tu n’es plus rien pour moi

 

Que veux-tu ? Qui es tu ?

Pour refuser cet amour ce cadeau

Que je t’apporte chaque jour

Mais que fais tu dans mon monde ?

 

Je t’aimais, je te chérissais

Et souvent j’y ai cru

Mais que savais-tu de moi

De ce que je voulais

 

Tu n’as rien compris

Eblouis par les sirènes

Tu préfères leurs chants

Que de vivre avec moi intensément

 

T’oublier dans leur bras

Fuir encore et encore et pourquoi

Non, vraiment,

Tu n’es pas pour moi

 

Tu veux que je te dise

Je suis trop bien pour toi

Et le pire

C’est que tu ne le sais pas ….

14:01 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

20/11/2007

Et pourtant

blog12
 

Je l’aime et pourtant

Jamais lui et moi

Ne serons ensemble

Main dans la main

 

Je l’aime tant

Que cela me fait souffrir parfois

Que cela m’enchante parfois

Que cela me fait rêver parfois

 

Je l’aime tant

Il est venu telle une lumière dans la nuit

Ami, frère ou ennemi

Je l’aime c’est tout

 

Mais c’est lui et sa vie

Et moi seulement une amie

Chacun sur sa frontière

Avec respect et pudeur

 

Je l’aime tant d’un amour sincére

Vrai et puissant à la fois

Mais il a sa voie et moi la mienne

Et nos routes et nos cœurs partent à l’opposé

 

Je l’aime tant que le voir souffrir

Me fais souffrir tout autant

Le voir rire illumine mes jours

Je l’aime tant si vous saviez

 

Et pourtant

C’est un amour sans condition

Donner et ne rien attendre en retour

Juste lui donner tout mon amour

 

Est ce de l'amitié ou de l'amour ?

Nul ne le sait

 

21:07 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/09/2007

Mon tourment

amoureux3
 

C’est ma faute à moi

Si dans tes yeux je veux me perdre

Si dans tes bras je rêve d’être

C’est ma faute à moi

 

Si quand tu t’approches

Mes mains te cherche

Mon cœur s’emballe

C’est ta faute à toi

 

Si tes lèvres ne parlent qu’à moi

Si tes regards parlent plus que toi

Oui toi, rien que toi

C’est ma faute si je fonds pour toi

 

Et qu’importe si tu ne me vois pas

Je te veux toi, rien que toi

C’est ma faute si quand je te vois

Je ne pense plus, je ne réfléchis plus

 

C’est pas ma faute

Si tu es craquant

Non c’est ta faute

Si toutes les nuits je rêve trop fort

 

Si ton nom revient sans cesse

Dans un tourment

Si tout cette indécence et décadence

Surviennent en moi

C’est pas ma faute à moi …

19:18 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

09/09/2007

Mon ange

L'aurore

Comme tu es belle

Mon amour

Lorsque dans mes bras

Tu t’endors

 

Bien au chaud

Lové contre mon corps

Assoupie et comblée

Tu me regardes amoureuse

 

Comme tu es belle

Mon ange

Après la douceur

De nos étreintes

 

Je me sens tellement bien

Auprès de toi

Le temps s’arrête

Sur cet instant magique de bonheur

 

Rien que toi et moi

Ensemble, unique, complémentaire

Quand  le bleu du ciel

Descend sur terre

 

J’ai faim, faim de toi

Toi si belle si douce

Abandonnée et lascive

Mon ange tout contre moi

 

Et pourtant tu dois partir

Car le jour se lève

Et sans rien ternir

Il faut que tu rentres

 

Reviens moi vite mon amour

Mes mains, mon corps

Mes baisers, ma folie

T’attendent ici dans mon nid

 

Car tu es si belle après l’amour …

 

 

19:01 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

11/04/2007

Papa, Maman

papamaman2

Et voila déjà 50 années passées

 

Déjà tant de temps

 

Que deux êtres

 

Se sont dit oui

 

 

Cinquante années de joie et de peine

 

Chaque jour semblable et différent

 

Qui construit une vie

 

Une vie à deux

 

 

A deux malgré les tensions

 

A deux malgré les peines

 

A deux malgré les incertitudes

 

D’une vie de couple si longue

 

 

A leurs façons ils s’aiment

 

Jamais très loin l’un de l’autre

 

Et même si l’apparence le contredit

 

Ils se complètent dans leurs numéros

 

 

Entre chiens et chats

 

Complices ou ennemis

 

Le contraire s’attire

 

Et se prolonge 50 ans déjà !

 

 

Mais le mariage

 

N’es ce pas pour le pire et le meilleur

 

Et sur ce plan un demi siècle

 

Ce n’est pas si mal

 

 

Qui dit mieux ???

 

 

11:22 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01/03/2007

 Poème pour un anniversaire

Un jour, une année, une naissance, et tu arrives

 En poussant tes premiers cris


Un jour, une année, tu es une enfant dont

 Le rire et la joie font partie d'une certaine insouciance


Un jour, une année, tu grandis et te voila adolescente,

Naïve goûtant aux joies de l'amitié et de l'amour


Un jour, une année, te voila grande, jolie, et amoureuse

 Croyant à la sincérité de la vie et aux promesses


Un jour, une année, ta naïveté, qui jusqu'alors t'as protégée,

 Te font voir brusquement la tricherie et la fausseté de l'être humain


Un jour, une année, tu vends par malheur et obligation

 Tout ce qui fut le bonheur de ta vie


Et depuis tel le juif errant, tu vagabondes et tu mendies

 Un peu d'amour et de sincérité espérant revoir

 Un peu les souvenirs d'antan


Mais un jour le ciel s'ouvrira à nouveau et te fera rencontrer

 Celui qui t’est destiné

 

Michel Cieciura    01/03/07

12:07 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

26/02/2007

Dernier souffle

Douleur_damour

Ce matin mon cœur s’est arrêté

Il s’est arrêté de battre

Le voilà mort dans mon corps

Vidé de tout son sang

 

Il a lutté comme il a pu

Contre la souffrance, la maladie

L’ignorance, le dépit

L’envie de vivre et de mourir aussi

 

Je le voyais s’élancer dans des histoires sans fin

Je le sentais s’emballer pour des illusions

Le rêve et la réalité sont bien à l’opposé

De toute considération humaine

 

Ce matin dans un dernier souffle

Il a rendu les armes contre ce monde

Inhumain, décadent et violent

Il a cessé de battre calmement

 

Mon corps à présent vide de sens

N’as plus de but précis

Il erre dans cette grande ville

Seul et inutile, inconscient

 

Je ne resens plus rien

Amour , passion,  froid, ennui

Plus rien en moi

Si ce n’est ce vide immense

 

Je suis comme tous les autres

Un être sans vie, sans sentiments

Sans joie ni peine

À l’image de ce monde ….

15:02 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/01/2007

A cause d'elle

Amoureux

Je donnerai tout

Pour être celle là

Je donnerai tout

Pour être à ton bras

 

Je gravirai des montagnes

Parcourrai des océans

Pour être elle

Pour être dans ton cœur

 

J’oublierai mon nom

J’oublierai mes couleurs

Pour vivre un instant

Dans son corps

 

Pour vibrer à nouveau

Pour vivre pleinement

Pour aimer follement

Juste par toi

 

J’inventerai un monde meilleur

Où tu serais roi

Où je serais reine

Où la terre tournerait par bonheur

 

Afin que je puisse toujours

Te retrouver et courir vers toi

Dans cet univers magique

D’amour et de joie

 

Mais elle est là

Et moi c’est moi

Avec tout mon amour

Et elle avec toute sa jeunesse …

18:39 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

A cause d'elle

Amoureux

Je donnerai tout

Pour être celle là

Je donnerai tout

Pour être à ton bras

 

Je gravirai des montagnes

Parcourrai des océans

Pour être elle

Pour être dans ton cœur

 

J’oublierai mon nom

J’oublierai mes couleurs

Pour vivre un instant

Dans son corps

 

Pour vibrer à nouveau

Pour vivre pleinement

Pour aimer follement

Juste par toi

 

J’inventerai un monde meilleur

Où tu serais roi

Où je serais reine

Où la terre tournerait par bonheur

 

Afin que je puisse toujours

Te retrouver et courir vers toi

Dans cet univers magique

D’amour et de joie

 

Mais elle est là

Et moi c’est moi

Avec tout mon amour

Et elle avec toute sa jeunesse …

18:35 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/12/2006

Seras tu là ?

bisousdiner512

Seras tu là ?

 

Lorsque mes cheveux seront blancs

Lorsque mon visage reflétera le temps

Qui passe

 

Seras tu là ?

 

Lorsque dans mes yeux

Les souvenirs seront plus

Nombreux encore et encore

 

Seras tu là ?

 

Lorsque nous serons seul

Toi et moi

Nous tenant par la main

Le long du dernier chemin

 

Seras tu là ?

 

Lorsque le temps sera venu

Pour toi comme pour moi

De te fermer les yeux à jamais

 

Seras tu là ?

 

Lorsque légère comme le vent

Je monterai dans les cieux

Où sans aucun doute

Tu viendras me rejoindre

 

Et là …. Tu seras là …

20:14 Écrit par Framboise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |